Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 21:25

Victor Kravchenko - " J'ai Choisi La Liberté !" -

La Vie Publique et Privée d'un Haut Fonctionnaire Soviétique.

Kravchenko témoigne de la réalité du régime stalinien et provoque l'Ire des communistes, de l'inteligentzia de gauche et nuifut dénoncé comme un traître dans" les Lettres Françaises."

Il fut taxé d'affabulation à la solde des Services Secrets des USA.

Victor Kravchenko aura beau se défendre et poursuivre "les lettres Françaises" en diffamation, rien n'ouvrira les yeux ni la pensée de l'Occident.

Nous sommes en 1947 quand paraît le livre, qui sera le précurseur, le canevas de "l'archipel du Goulag" de Soljenitsyne (1974).

Kravchenko est un ingénieur-métallurgiste. Ce n'est pas un écrivain. Son livre n'est pas un roman.

C'est l'autobiographie d'un Homme de Bien.

Le témoignage sincère et historique de l'Histoire du Monde.

C'est aussi en quelque sorte, une invitation à ne pas cèder à l'idée dominante sans Esprit lucide et critique. 

                                                                  EXTRAITS :

" la fuite dans la nuit.

Tandis que roulait, cette nuit de samedi, le taxi qui me conduisait de ma chambre meublée jusqu'à la gare de l'Union, chaque instant du trajet me parut s'écouler sous le signe d'une dangereuse fatalité.

Je trouvais aux immeubles noyés d'ombre et aux rues elles-mêmes un air hostile et vaguement menaçant.

Pourtant, au cours de mes sept mois de séjour dans la capitale américaine, j'avais emprunté cet itinéraire des douzaines de fois, le coeur léger et remarquant à peine ce qui m'entourait, mais cette nuit  là, tout me paraissait changé, car cette nuit là était celle de ma fuite."

C'est ainsi que commence le livre.

                                                            _____________________________

" En Russie, nous éprouvions une telle honte du Pacte Hitler-  Staline, que nous n'en parlions pour ainsi dire jamais.

En Amérique, au contraire, on voyait dans le Pacte une nouvelle preuve de la sagesse de Staline.

Staline avait assassiné les Fondateurs de l'Etat Soviétique.

Dans un flot de sang de centaines de milliers d'innocents. Et je voyais dans le film Davies-Warner Bras, cet horrible forfait réduit aux proportions d'une conspiration d'Opéra-Bouffe ourdie par quelques Bolchéviks....

J'avais subi la purge et, bien que je fusse parmi ceux qui en avaient le moins souffert, mon corps et mon âme en avaient été torturés.

Hollywood piétinait nos cadavres et applaudissait nos assassins !"

                                                             _____________________________

" Je dédie ce livre au Peuple Russe, à ce Peuple d'où je suis sorti.

je le dédie à la mémoire des millions d'êtres qui sont morts en luttant contre l'absolutisme soviétique."

                                                             _____________________________IMG 1551-copie-1

Né le 11 octobre 1905, il meurt le 25 février 1966 à New York, à son domicile, d'une balle dans la tête.

Il se savait poursuivi...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mamicha888
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mamicha888
  • Le blog de mamicha888
  • : Roman en prise directe avec le monde, il peut susciter le débat. La vie de Marie Charlotte est pleine de surprises,le voile intégral lui cause quelques soucis...Aucun sujet tabou. Marie Charlotte se veut une femme lucide et libre. Extraits publiés ici...mamicha.
  • Contact

Recherche

Liens